Les ombres filantes

Éditeur La Peuplade
Paru le
Papier ISBN: 9782925141006
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782925141082
Pour obtenir la disponibilité d'un produit, contactez-nous. Si le ou les livres commandés sont en inventaire, la commande sera traitée entre 1-4 jours. Si les livres ne sont pas en stock, votre libraire vous confirmera rapidement la durée du traitement prévue.

Dans la forêt, un homme seul marche en direction du camp de chasse où sa famille s’est réfugiée pour fuir les bouleversements provoqués par une panne électrique généralisée. Il se sait menacé et s’enfonce dans les montagnes en suivant les sentiers et les ruisseaux. Un jour qu’il s'est égaré, un mystérieux garçon l’interpelle. Il a une douzaine d’années, semble n’avoir peur de rien et se joint à l’homme comme s’il l’avait toujours connu. L’insolite duo devra affronter l’hostilité des contrées sauvages et déjouer les manigances des groupes offensifs qui peuplent désormais les bois. Après le succès international du Poids de la neige, traduit dans plus de quinze langues, Christian Guay-Poliquin revient avec un roman juste et astucieux. Incitant à l’aventure, Les ombres filantes questionnent le sens de la communauté et revisitent les classiques de la survie en nature.

Les libraires craquent

  • Implacable réussite ! par la librairie La Librairie de Verdun

    S’imprégnant d’un univers post-apocalyptique se déroulant dans les profondeurs des bois, l’auteur, l’un des plus remarquables de sa génération, revisite le thème de la survie en forêt. Il poursuit une démarche dans les lieux sombres de la solitude et de l’hostilité entre les humains en temps de crise. Aussi, il y a dans ce troisième roman, cette réflexion sur les lieux où l’on cherche à se retrouver. Implacable réussite à nouveau, dans un voyage entamé avec le “Fil des kilomètres” et le “Poids de la neige” ; que je vous suggère de lire pour apprécier encore plus ce huis clos semi-post apocalyptique. Une pierre de plus dans un parcours sans faute !

    -Billy Robinson, libraire et chroniqueur littéraire.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Shannon Desbiens, librairie Les bouquinistes

    En période de pandémie, l’œuvre de Christian Guay-Poliquin a soudain pris une dimension nouvelle. Après un huis clos dans une voiture et un autre dans un chalet, nous pénétrons enfin dans la forêt à la recherche de la famille qui s’y est mise à l’abri. Rappelons que l’électricité et la civilisation qu’elle alimentait ne sont que de lointains souvenirs. J’avais vraiment hâte de vivre cette nouvelle aventure, où encore une fois le thème de la paternité y est traité, mais d’une tout autre façon. Ce que j’aime avec Guay-Poliquin, c’est cette facilité à créer de la tension avec peu d’éléments, à nous faire lire une œuvre aux apparences tranquilles à la façon d’un polar. Maintenant, j’ai envie d’éoliennes ! Je dis ça comme ça…


Les libraires vous invitent à consulter

Christian Guay-Poliquin : Écrivain de brousse

Par Claudia Larochelle publié le 30 août 2021

C’est au terme de mois chaotiques que Les ombres filantes, troisième roman de Christian Guay-Poliquin, est enfin né, sorte d’apparition lumineuse à travers les branches d’une forêt dense parcourue par l’auteur lui-même, et par son héros vagabond, celui de la fin de ce cycle précédé par Le fil des kilomètres et le très reconnu Poids de la neige. « À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire », écrivait Corneille dans Le Cid. Ce nouveau texte qui appelle à la délivrance marque une victoire.

Lire l'article

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres