In vivo

Paru le
Papier ISBN: 9782923338583
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

In Vivo ;au sein du vivant, là où tout se joue, à commencer par la maladie humaine qui nous propage. Kim Doré amorce dans ce quatrième recueil une réflexion sur la contagion comme symptôme d’une vérité intime plus réelle que ses stigmates. « Celui qui désire mais n’agit pas engendre la peste », écrit William Blake. Aussi la poète s’efforce-t-elle de mettre en lumière et en mots les ramifications intérieures de la contamination comme moteur de la peur et du tabou. Au passage, la sensibilité devient virale et affecte le territoire, la patrie, le corps dans toute son organicité, tandis qu’un pays imaginaire mais debout prend peu à peu forme.
 
Au terme de cette quarantaine forcée comme un voyage par-delà nos faiblesse, on découvre des mains tendues, des voix qui ont moins peur de parler, de toucher, de renaître in vivo et une fois pour toute.

Les libraires vous invitent à consulter

Festival international de la poésie de Trois-Rivières 2013

Par publié le

Si nous avions un haïku ou une intro de slam à composer sur le Festival international de la poésie de Trois-Rivières, il aurait probablement cette allure : 4 octobre le commencementPoésieRassemblementTrois-Rivières en liesseFête des motsInternationalClôture octobre 13L’an prochainExiste Devenu quasiment légendaire, le Festival international de la poésie de Trois-Rivières entame son 23e parcours vendredi qui vient. Depuis sa première manifestation à l’automne 1985, l’accueil, l’intérêt, la curi

Des manifestations poétiques

Par publié le

Dans le cadre de la Journée mondiale de la poésie, il vaut la peine de se connecter à sa source, que ce soit en vérifiant s’il ne se passerait pas quelque chose près de chez vous qui la célèbre, ou en vous laissant inspirer par une strophe découverte au hasard en ouvrant un recueil de votre choix, dans le confort de votre maison ou à la bibliothèque municipale. Peu importe, les manifestations d’actes poétiques sont partout puisque la poésie c’est un regard sur la vie, une manière d’appréhender l

Heureux comme avec une femme

Par publié le

Il peut sembler étonnant que le titre de cette chronique soit né sous la plume du jeune Arthur Rimbaud, âgé d’à peine 15 ans lorsqu’il écrivit les deux quatrains du poème « Sensations » en avril 1870. Cette métaphore si simple, si belle, si vraie me sert surtout de prétexte pour parler de la poésie de deux femmes qui ont enchanté ce dimanche de décembre en cendres, alors que les fantômes d’enfants criaient encore dans le vacarme des coups de feu, dans une école primaire du Connecticut.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres